petite annonce coquine
Publié le - 780 aff. -

On fait plus souvent l'amour pendant l'été

Parlons de chiffre

Les chiffres annoncés sur la sexualité restent des repères, on ne peut pas vraiment se fier à ces chiffres. Quoiqu’il en soit, les couples français feraient l’amour 2,5 fois par semaine en moyenne, un chiffre qui pour la plupart des femmes suffit mais certainement pas pour les hommes. Pourtant, si monsieur n’est pas satisfait sexuellement, s’il est toujours en manque, il va devenir anxieux, agressif et surtout il va mettre sa partenaire sous pression, qu’elle en deviendrait frustrée elle aussi, et dans ce cas, monsieur sera considéré comme un pervers.
Cependant, beaucoup de femme aussi se plaignent de ne pas faire assez l’amour à cause de son partenaire. L’on se demande au final, d’où cela provient, ce manque de désir et d’envie autant pour l’homme que pour la femme.

Pourquoi manque-ton de désir

S’il faut répondre à cette question, la réponse serait : il y a beaucoup de raison. Sa vie quotidienne, ce qui se passe dans la vie d’une personne crée souvent se manque d’envie, sans parler de son âge (pourtant beaucoup de jeune mec aujourd’hui des cougars, qu’ils vont chercher numero de cougar sur le net), et encore moins de l’âge du couple. Plus le couple est vieux, plus le désir diminue. Une autre cause, le plus fréquent, mais souvent mis de côté est la guerre des sexes. En effet, on peut passer une nuit chaude aujourd’hui et demain on prend la distance, la raison : le manque de confiance en soi, dès fois l’un des couples se sent pas assez bien respecté, ni écouté ni aimé.

Ce qu’on oublie souvent c’est que le sexe est surtout de la passion, ainsi donc plus le couple s’aiment moins ils feront l’amour, car l’amour c’est de l’affection, c’est un bon somnifère de désir.

Si dans votre couple, se passe un petit problème de sexualité, c’est le moment où jamais, c’est l’été, le soleil vous aidera à réveiller votre envi sexuel. Et surtout sachez que le sexe n’est qu’un élément pour faire durer l’amour, ce n’est pas l’essentiel...